Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien
Hémochromatose: symptômes et diagnostic

Traitement de l’hémochromatose

Publié le Samedi 23 Février 2013

Il n’existe pas à ce jour de traitement qui permette d’agir directement sur le gène responsable de l’accumulation du fer dans le sang. Heureusement, l’hémochromatose peut être soignée par un autre moyen: la saignée.

En effet, prélever du sang d’une personne atteinte d’hémochromatose équivaut à la «décharger» de son surplus de fer. Ce traitement ne guérit pas l’hémochromatose mais évite efficacement qu’une trop grande quantité de fer ne se dépose sur les organes.

Cette saignée se déroule comme une prise de sang normale est s’effectue hebdomadairement durant les 2 ou 3 ans qui suivent le dépistage de l’hémochromatose. Ensuite, lorsque le taux de fer dans le sang revient à la normale, il faut continuer la saignée de manière moins fréquente (mensuellement ou trimestriellement selon les cas) pour éviter que le surplus de fer ne se dépose à nouveau sur les organes.

Ce geste simple et efficace ne présente aucun risque particulier. Il est accompagné d’un contrôle du taux de transferrine pour éviter le risque d’anémie dû à un excès de prélèvement sanguin. Lors de ces saignées, les points de ponction sont souvent changés pour éviter les bleus.

Ces saignées sont interrompues durant la grossesse. Une femme atteinte d’hémochromatose ne prend en revanche pas de suppléments en fer durant sa grossesse.

La recherche concernant l’hémochromatose est en train d’évoluer et les chercheurs ont pu identifier le gène responsable de l’hémochromatose sur les souris. Ces recherches visent à terme à identifier ce gène chez l’homme et à être en mesure de «régler» son fonctionnement.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur