Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Amygdales : Quand faut-il envisager l'opération?

Publié le Samedi 06 Avril 2013
Amygdales : Quand faut-il envisager l'opération?

Si on vous dit amygdales, il y a de fortes chances que vous répondiez opération ou ablation. Pourtant, cette solution n’est envisagée qu’en dernier recours à partir d’un certain âge et suivant certaines conditions… 

Vous pouvez également lire notre dossier : L'amygdalite: quand les amygdales font mal

Des amygdales pour quoi faire?

Formations lymphoïdes en forme d'amande, les amygdales sont situées au fond de la bouche. On distingue deux sortes d’amygdales: les amygdales linguales et les amygdales palatines.

En plus des végétations, elles constituent les trois organes de défense de la bouche. Les amygdales les plus importantes et les plus volumineuses sont les palatines. Les amygdales linguales sont quant à elles moins volumineuses et situées de part et d'autre de la langue.

Les amygdales constituent la première barrière contre les corps étrangers et ont un rôle de défense immunitaire important. A travers le filtre qu’elles constituent, elles nous protègent des virus, microbes et bactéries. Une opération pour les faire retirer ne diminue en aucun cas nos défenses immunitaires puisque les autres organes prennent le relais.

A quoi reconnaît-on une amygdalite?

L'amygdalite ou inflammation des amygdales se manifeste par des signes qui ne trompent pas. La gorge est irritée (suite à une augmentation du volume des amygdales) avec un fond rouge.

Ces douleurs entraînent des difficultés à respirer ainsi que des ronflements. L'amygdalite peut également déclencher de la fièvre et un dépôt blanc sur les amygdales. Cette maladie agit aussi sur d'autres organes: le pharynx peut être atteint d'une inflammation accompagnée de douleurs, sans oublier l'apparition de ganglions sous et derrière la mâchoire avec un volume plus important d'un côté que de l'autre.

L'examen médical révèle une gorge rouge et brillante en plus de la présence de plusieurs abcès au niveau du pharynx ou des amygdales.

Se faire opérer des amygdales : les deux raisons

Se faire opérer des amygdales nécessite une raison médicale forte (il n'est par exemple pas possible de se faire retirer les amygdales uniquement pour des raisons de ronflement). Les deux seuls cas qui nécessitent une opération sont :

• le syndrome d'apnée obstructive du sommeil

• les angines récidivantes (une forme d'angine qui attaque les enfants en bas âge).

Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil : Ce syndrome est directement lié aux amygdales chez l'enfant. Vu leur taille imposante, les amygdales obstruent la voie aérienne, empêchant ainsi les bouts de chou de respirer normalement. Ce syndrome qui rend la respiration anormale entraîne une mauvaise qualité de sommeil. Les enfants touchés par se réveillent fréquemment la nuit, sont épuisés et ont tendance à perdre du poids.

Si votre enfant soufre d'un syndrome d'apnée obstructive du sommeil, il est impératif d'utiliser un appareil à pression positive continue en attendant d'être opéré pour pouvoir reprendre une respiration normale.

Angines récidivantes : L'angine récidivante est le fait d'avoir plus de 3 angines par an. Dans ce cas, le médecin traitant vous proposera peut-être l'opération. Néanmoins, cette maladie ne nécessite pas systématiquement une ablation des amygdales, car elle ne progresse pas toujours et peut même guérir d'elle-même au bout de quelques années.

Ablation des amygdales : une décision mûrement réfléchie

Si votre enfant présente des difficultés à respirer, spécialement durant la nuit, s'il a du mal à manger, ce qui implique que sa courbe de croissance n'évolue pas convenablement, si ses amygdales sont rouges ou couvertes d'une substance qui ressemble à un enduit blanc, la seule issue est d'enlever les amygdales.

Demandez conseil à votre médecin et sachez qu'arrivées à ce stade, les amygdales, qui sont supposées faire barrière aux rhinopharyngites et aux angines, deviennent une source de microbes. Comme le médecin vous l'expliquera, enlever les amygdales ne signifie pas exposer l'enfant aux risques bactériens: l'immunité continuera à être assurée par les autres tissus lymphoïdes.

Avant que les antibiotiques ne soient découverts, les médecins recouraient systématiquement à l'ablation des amygdales car c'était la principale mesure de prévention des angines à répétition. L'ablation des amygdales était perçue comme une solution radicale pour éviter aux enfants en bas âge de redoutables séquelles rhumatologiques. Avec les progrès de la médecine, le médecin traitant a plusieurs solutions avant le passage à l'opération, ce qui implique une diminution des interventions. Désormais, les médecins ne recourent à l'ablation des amygdales que pour les enfants ayant au moins 4 ans, ayant souffert d'au moins quatre angines en une année ou souffrant d'amygdales obstructives avec une infection persistante pendant plus de trois mois.

Déroulement de l'ablation des amygdales

Techniquement, l'opération se déroule comme suit: l'enfant doit rester à jeun la veille et le matin de l'opération. Une fois au bloc opératoire, il sera anesthésié durant près de 30 minutes.

Le chirurgien coupe les amygdales avec des instruments spéciaux qu'il passe par la bouche, ce qui n'entraîne pas de cicatrices externes visibles. Cette intervention n'est pas du tout longue et ne dépasse généralement pas les 15 minutes.

Ensuite, on s'assure que l'enfant ne fasse pas d'hémorragie; l'équipe médicale ne quitte donc le bloc qu'une fois que le patient est réveillé.

Il s'agit ensuite de faire en sorte que l'enfant ne souffre pas. On lui injecte à cet effet une perfusion de puissants antalgiques.

Naturellement, l'enfant ne peut pas ingurgiter d'aliments solides après l'opération. Il commence alors par boire quelques gorgées d'eau avant de passer à un liquide frais.

4 étoiles - 2 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur