Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Le reflux gastro-oesophagien, c’est quoi ?

Publié le Samedi 06 Septembre 2008

Vous ne comprenez pas le sens du reflux gastro-oesophagien et vous vous posez des questions sur la gravité de cette maladie ? Lisez notre article, il répondra à toutes vos questions.

Généralement associé à des brûlures d’estomac ou des remontées acides, le reflux gastro-oesophagien est une maladie méconnue par la majorité et peut engendrer un véritable et sérieux problème de santé.


Que veut dire reflux gastro-oesophagien ?
Désigné comme une brûlure d’estomac, le reflux gastro-oesophagien est un trouble courant qui touche les adultes comme les nourrissons. Ce trouble provoque la régurgitation ou la remontée liquide d’une partie du contenu de l’estomac vers l’oesophage en incluant les sucs gastriques. Cette anomalie s’accompagne de manifestations thoraciques dont les plus typiques sont des remontées brûlantes et acides vers la gorge.

Les causes du reflux gastro-oesophagien
La cause principale de ce reflux est la hernie hiatale. D’autres causes existent et favorisent son apparition comme des troubles neurologiques, un contenu gastroduodénal très acide, une augmentation de la pression abdominale, une grossesse, des vêtements trop serrés, une surcharge pondérale, la prise de certains médicaments et de certains aliments.

 

Les symptômes de la maladie
Les symptômes sont une sensation de brûlure derrière le sternum qui s’accentue après les repas en position inclinée ou couchée, des régurgitations acides qui donnent un goût amer dans la bouche, une difficulté à avaler les aliments solides, une douleur durant la déglutition, une voix enrouée spécialement le matin, une toux ou une respiration asthmatique et un besoin répété de se rincer la gorge, des maux d'estomac et des vomissements, une perte de poids, des expectorations (crachats) qui contiennent du sang.

 

Les complications de la maladie
Malgré sa banalité pour certaines personnes, le reflux gastro-oesophagien est trop souvent considéré comme un simple trouble de l’estomac dû à de mauvaises habitudes alimentaires telles que des repas trop riches ou trop copieux. Par contre, cette simple anomalie peut évoluer et se transformer en un danger qui peut causer certaines maladies graves. Le RGO cause aussi des manifestations ORL, des angines à répétition, des douleurs du thorax… Tous ces symptômes peuvent engendrer du stress, de l’anxiété avec des troubles
du sommeil et entraver par la suite la qualité de la vie quotidienne. Mais le plus important, c’est quand les remontées acides perdurent. Dans ce cas, elles peuvent provoquer des lésions importantes de l’oesophage. Sachez que le contenu acide de l’estomac peut
irriter et léser la muqueuse de l’oesophage. Par conséquent, il provoque une oesophagite ou une sténose qui sont des cicatrices pouvant rétrécir le diamètre de l’oesophage. Dans certains cas, l’évolution peut aboutir au cancer de l’oesophage.

 

Les personnes à risque
Les personnes souffrant d’une hernie hiatale, d’une surcharge pondérale, de diabète, de sclérodermie les femmes enceintes au cours des derniers mois de grossesse et les personnes âgées de 50 ans et plus.

 

Prévention
- Ne consommez pas de café, de chocolat, d'aliments gras ou épicés, de boissons gazeuses, d'agrumes ou leurs jus, de tomates, de lait, de menthe poivrée ou verte, de fritures ou encore d'oignons car ces aliments peuvent inciter à l’apparition des symptômes de reflux.
- Évitez de boire pendant les repas.

- Buvez assez fréquemment un verre d’eau car il permet de reculer les remontées acides.
- Préférez les repas légers à ceux gras et copieux pour ne pas surcharger votre estomac et mastiquez les aliments très lentement.
- Après les repas, attendez deux à trois heures pour vous allonger.
- Si vous vous apprêtez à vous coucher, évitez de manger durant les trois heures qui précèdent.
- Si vous êtes fumeur, essayez de réduire la consommation de tabac car elle provoque une acidité dans l’estomac.
- Pour les personnes qui ont une surcharge pondérale, veillez à perdre du poids.
- Essayez d’éviter le stress ainsi que la tension.
- Évitez de porter les vêtements et les ceintures serrés car ils causent une pression assez forte sur l’abdomen pour faire ouvrir le sphincter oesophagien inférieur alors qu’il doit rester fermé.
- Soulevez la tête de votre lit avec quelques oreillers supplémentaires pour éviter les douleurs nocturnes.
- Côté médicaments, évitez l’aspirine qui ne peut avoir qu’un effet aggravant.
- Mangez régulièrement de la réglisse, du gingembre, de l'anis, du fenouil ou encore des carottes, du concombre, des radis ou des betteraves.
- Mangez du chewing-gum sans sucre car il neutralise les acides en activant la salivation.


Bon à savoir

Comment se produit ce reflux ?
Normalement, le sphincter oesophagien inférieur joue un rôle protecteur en empêchant le contenu de l’estomac de remonter dans l’oesophage et en ne s’ouvrant que dans un seul sens pour laisser passer la nourriture ingurgitée. En cas de reflux, le sphincter s’ouvre à des moments inopportuns et laisse sortir les sucs gastriques de la cavité de l’estomac. Ce mauvais fonctionnement est le reflux gastro-oesophagien.


Article élaboré avec le Docteur Jamila Ouertani Hafaiedh.
Spécialiste en Gastro-Entérologie Endoscopie

4 étoiles - 4 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur