Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Allergies: attention, ennemis à l'horizon!

Publié le Mardi 17 Décembre 2013
Allergies: attention, ennemis à l'horizon!

L'allergie vous empoisonne la vie. Qu'elle soit respiratoire, alimentaire ou cutanée, l'allergie est bien présente dans notre vie quotidienne. En moins d'un demi-siècle, les allergies respiratoires, alimentaires ou cutanées ont véritablement explosé. D'ailleurs, L'OMS la classe 5ème, au rang des maladies chroniques. Pourquoi est-on allergique? Comment et pourquoi notre corps réagit-il ainsi? Peut-on en venir à bout?

L'allergie est une réaction anormale et excessive de notre organisme après un contact avec un cops étranger, habituellement bien toléré. Notre système de défense immunitaire pense être agressé par cette substance, et mobilise donc des moyens disproportionnés pour lutter contre cet ennemi… inoffensif!
A vous, Rhinite, asthme, conjonctivite, urticaire, eczéma… Les réactions sont nombreuses et peuvent s'accentuer chaque fois que notre organisme est en contact avec «l'agresseur».

Allergie comment le corps réagit-il ?

Concrètement, lors de la première exposition, l'allergène identifié comme « ennemi » va provoquer la fabrication de lymphocytes T, c'est-à-dire des globules blancs, et d'anticorps capables de le reconnaître. Le problème, c'est que ces IgE vont se fixer à la fois sur des cellules de la peau et du sang et au prochain contact, … les anticorps aidés des lymphocytes T attaquent l'allergène mais libèrent aussi dans l'organisme des substances inflammatoires dont le terrain de prédilection est la peau et les muqueuses.
Vous comprenez alors que dans les minutes qui suivent le contact, on se met à éternuer, à larmoyer…
Pour l'eczéma, le phénomène est un peu différent mais le principe reste le même: au contact, l'allergène (maquillage, poussière …) traverse la peau et se fixe sur des cellules que l'on appelle cellules de Langerhans. Celles-ci le conduisent vers les ganglions lymphatiques qui décideront de son sort lors d'un prochain contact. Dans ce cas, les lymphocytes affluent vers la «zone de combat» et y développent une dermatite.

Les allergènes sont partout !

La liste des principaux allergènes est longue. Entre médicaments, plantes, pollens… il y a de quoi être allergique ! On distingue, toutefois, trois catégories d'allergènes: ceux qui sont dans l'air, ceux qui sont dans l'alimentation et les allergènes dits chimiques. Selon la catégorie, vous risquez de voir apparaitre des symptômes plutôt que d'autres. En apprenant à reconnaitre vos réactions allergiques, vous arriverez à mieux les combattre.
Les allergènes dans l'air: un peu de poussière et Atchoum ! Ce sont les acariens, ces minuscules bestioles contenues dans la poussière de la maison et qui se nourrissent de nos peaux mortes. Mais ça peut être aussi les poils des bêtes, les hyménoptères (abeilles, guêpes, frelons) ou encore le pollen.
Les allergènes alimentaires: œufs, arachides, fruits à coque, lait de vache, coquillages, certains fruits (fraises, kiwis…)…
Les allergènes chimiques. Ceux-là sont partout. A la maison, dans les médicaments, les produits ménagers, les cosmétiques…

Les symptômes : Ça chatouille ou ça gratouille?

En fonction de la nature de l'allergène et de l'intensité de la réponse de notre système de défense, les symptômes peuvent varier. A titre d'exemple, après avoir inhalé certains pollens ou poils d'animaux, absorbé certains médicaments (aspirine, antibiotiques…) ou aliments mais aussi après une simple piqûre d'insecte, vous pouvez provoquer une réaction cutanée de type eczéma ou urticaire
Des manifestations respiratoires et oculaires telles qu'une conjonctivite, une rhinite allergique, de l'asthme sont également possibles en contact avec les pollens, acariens ou encore moisissures.
Quant aux manifestations digestives, telles que nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales ou picotements dans le fond de la gorge, elles sont le plus souvent liées aux allergies alimentaires.

Sommes-nous tous égaux devant les allergies

Le plus souvent, la réaction allergique se produit sur un terrain prédisposé du fait de l'hérédité. Toutefois, notre code génétique n'explique pas tout. Notre environnement en est aussi la cause. L'hygiénisme de notre civilisation, la pollution, nos habitations surchauffées et parfois mal aérées, les polluants chimiques libérés par les produits ménagers… sont autant éléments qui font augmenter les allergies.

Comment les mettre KO?

Une réaction allergique ne doit pas être prise à la légère car les symptômes peuvent avoir des répercussions au quotidien. La rhinite peut par exemple provoquer des troubles du sommeil et une grande fatigue. C'est pourquoi, avant d'en arriver là et dès l'instant où les symptômes deviennent intenses, gênants au quotidien et récidivants, il est impératif de prendre votre allergie au sérieux.
Commencez d'abord par une consultation chez un allergologue qui vous posera un diagnostic précis (prise de sang, tests cutanés…). En fonction des résultats, celui-ci décidera de la marche à suivre: éviction totale de l'allergène (principalement pour les allergies alimentaires) ou apprendre à limiter le contact avec l'allergène en cause.
Parfois, une simple hygiène « revisitée » ne suffit pas à venir à bout de l'allergie. Un traitement s'impose pour limiter la réaction ou les symptômes qui en découlent: médicaments antihistaminiques, corticoïdes, bronchodilatateurs…
Parmi les solutions proposées par l'allergologue, il existe la désensibilisation. Elle peut se faire par voie injectable ou sublinguale et consiste, sur le même principe que le vaccin, à injecter de petites quantités d'allergènes sous la peau pour habituer notre organisme à sa présence.

Mots clés :| Allergènes | Allergie |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur