Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Voix cassée : Enrouement de la voix

Publié le Jeudi 09 Janvier 2014
Voix cassée : Enrouement de la voix

Le froid est bien installé. Ce froid apporte quelques désagréments dont l’enrouement de la voix. Ce symptôme, bénin, peut être handicapant pour les personnes qui pratiquent certaines activités professionnelles.

L'enrouement de la voix est ce voile que vous ressentez et qui fait changer le timbre de votre voix. Le plus souvent, ce symptôme se déclenche d’abord avec une fatigue vocale. Fatigue qui fait que vous forcez pour parler à voix plus haute, ce qui fatigue encore plus les cordes vocales et ainsi de suite jusqu’à se retrouver avec une voix complètement changée et à peine audible.
Cette fatigue vocale est d’autant plus désagréable pour les personnes pratiquant une activité professionnelle impliquant la parole. C’est par exemple le cas des chanteurs, mais également celui des enseignants, des telé-conseillers…

Personnes à risque

Les statistiques démontrent que les femmes sont plus touchées par l’enrouement de la voix que les hommes. En effet, elles ont des cordes vocales plus fines et plus étirées et qui peuvent donc être plus facilement fatiguées.
Les enfants sont eux aussi exposés au risque d’enrouement de la voix. Les infections à répétition et le fait qu’ils évoluent dans un environnement où ils élèvent constamment la voix (les décibels grimpent dans une cour de récréation !) en font des « victimes » de choix.

Les causes de l’enrouement de la voix

Différentes causes peuvent engendrer un enrouement de la voix. C’est notamment le cas des infections ORL, du manque de sommeil, du tabagisme ou encore d’une consommation excessive d’alcool. En outre si vous passez une soirée très agitée ou que vous chantez à tue tête lors d’un concert, ne vous étonnez pas que votre vois soit fatiguée ou enrouée au réveil !
De même, la prise de certains médicament dont la corticoïde et le reflux gastro-œsophagien peuvent engendrer un enrouement de la voix. Pou finir, ce symptome peut être causé par la posture. En effet, une bascule du bassin entraine une bascule des omoplates ce qui fait que le pharynx soit tiré d’un côté. Pour y remédier, quelques conseils sur la bonne posture à adopter suffisent.

Voix enrouée ? Chut !

Comme expliqué précédemment, le premier signe d’un enrouement de la voix est la fatigue vocale. De ce fait, le premier « remède » serait de se taire ! Evitez de parler, encore moins de parler à voix haute ou de chanter, si vous sentez que vos cordes vocales sont fatiguées.
Puis, il est nécessaire de boire suffisamment (1,5 litres par jour). Evitez néanmoins la caféine et la théine qui dessèchent. De même, il est possible d’inhaler la vapeur d’eau afin d’apaiser les cordes vocales.
Les personnes souffrant de reflux gastroœsophagien ont tout intérêt à éviter les aliments aggravant leurs cas.
Pour finir, si vous êtes souvent sujet à des enrouements de la voix, il est conseillé de consulter un spécialiste ORL qui effectuera un bilan fonctionnel, un bilan laryngé ainsi qu’à des mesures acoustiques pour écarter d’éventuelles pathologies.

Nom médical

Comme tous les symptômes, l’enrouement de la voix a un nom médical. Il s’agit de dysphonie lorsqu’il est question de voix parlée et de dysodie, lorsqu’il est question de voix chantée.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur