Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Cancer du sein : ne négligez pas le dépistage!

Publié le Mardi 25 Novembre 2014
Cancer du sein : ne négligez pas le dépistage!

La plupart des tumeurs du sein se développent sous l'influence des œstrogènes qui imprègnent la glande mammaire. Or, la quantité de ces hormones est en partie innée, en partie liée à nos comportements.

Facteurs de risque

Le cancer augmente avec l'âge. Il est 2,5 fois plus élevé entre 45-54 ans et 3 fois plus élevé entre 55-59 ans.

L'hérédité: les facteurs génétiques interviennent dans 5-10% des cancers du sein. Ils sont surtout responsables des cancers qui surviennent avant 40 ans. Le risque est plus important si le cancer s'est déclaré chez une parente du premier degré (sœur, mère, fille).

Par contre, le risque semble nul dans la catégorie des maladies non prolifératives qui incluent kyste et fibroadénome.

Il s'accroît dans la catégorie des maladies prolifératives et en particulier dans les cas d'hyperplasie épithéliale atypique.

Facteurs qui diminuent le risque de cancer

Les fruits et légumes

Tout le monde le sait aujourd'hui, les fruits et légumes sont une source importante de vitamines antioxydantes et réduisent les facteurs de risque. Pour cela, il faudrait prendre 5 portions ou plus par jour.

Manger des fibres alimentaires

Certaines études suggèrent qu'un apport accru de fibres alimentaires pourrait avoir un effet protecteur contre le cancer du sein en réduisant le taux sanguin d'œstrogènes par un effet de liaison dans la lumière intestinale.

Faites du sport!

On ne le dira jamais assez, marcher d'un bon pas au moins trente minutes chaque jour, faire son ménage activement ou pratiquer un sport au moins 4h par semaine réduirait le risque du cancer du sein de 60% comparativement à une absence d'activité physique». Les raisons? «Une diminution du taux des œstrogènes, des modifications des facteurs de croissance et de la fonction immunitaire.»

Des enfants avant 30 ans!

Oui, vous avez bien lu, mais il faut trouver le futur papa d'abord. Ensuite, mieux vaut ne pas trop attendre pour fonder une famille. Un bébé avant 30 ans, puis un ou deux après, est bénéfique, car la grossesse conduit les cellules mammaires à une maturité complète qui les protège de la dégénérescence. Les grossesses diminuent aussi les périodes sous pilule. Or, le risque de cancer du sein est très légèrement augmenté chez les femmes qui ont pris la pilule plus de cinq ans avant leur premier bébé.

Facteurs qui augmentent le risque de cancer

Stop aux acides gras!

Selon une étude réalisée par des chercheurs français de l'Inserm et de l'Institut Gustave-Roussy, la maladie s'est avérée deux fois plus fréquente chez les femmes ayant dans le sang des taux élevés d'acides gras «trans». Vous les connaissez certainement, ce sont les fameuses huiles végétales partiellement hydrogénées d'origine industrielle, que l'on trouve par exemple dans les margarines. Ces acides gras se trouvent notamment dans les viennoiseries, gâteaux, chips, pâtes à pizza… Les chercheurs préconisent de limiter les procédés industriels générant ces acides gras «trans», et nous espérons qu'un jour le ministère de la Santé publique obligera les industriels à indiquer clairement leur présence sur les emballages de leurs produits.

Prise de poids: attention danger!

L'obésité augmente le risque de cancer après la ménopause. Une augmentation de poids de 5 kg par rapport au poids idéal est associée à un risque élevé.
Pourquoi? : Après la ménopause et la cessation de fonction des ovaires, la seule source endogène d'oestrogènes se situe au niveau du tissu graisseux du corps qui transforme l'androstènedione en estradiol . Pour être plus clair, ne pas laisser s'installer trop de kilos est important.

Allaitez!

Les preuves s'accumulent sur les effets préventifs de l'allaitement: le dernier rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer note un effet positif, plus net lorsqu'il dure au moins six mois. Une explication possible est que lorsqu'on allaite, la production d'œstrogènes diminue. Par ailleurs, l'allaitement termine la maturation des cellules mammaires, autre facteur protecteur.
Les preuves s'accumulent sur les effets préventifs de l'allaitement: le dernier rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer note un effet positif, plus net lorsqu'il dure au moins six mois. Une explication possible est que lorsqu'on allaite, la production d'œstrogènes diminue. Par ailleurs, l'allaitement termine la maturation des cellules mammaires, autre facteur protecteur.

Limitez l'alcool!

Même à faibles doses, l'alcool est néfaste. Telle est la conclusion d'une grande étude réalisée par l'Institut national du cancer aux États-Unis, auprès de 184.000 femmes. Boire régulièrement un ou deux verres d'alcool par jour augmenterait ainsi le risque de 30%. Cet effet s'explique par une modification du métabolisme des œstrogènes. Les conseils de modération concernent aussi bien le vin ou le champagne que les alcools forts. Le risque augmente de 9% pour chaque 10g (env. un verre) de consommation quotidienne d'alcool. Le mécanisme d'action n'est pas bien élucidé, bien qu'on suspecte un effet sur le métabolisme des œstrogènes.

La viande aussi!

Les viandes de toutes sortes et surtout la viande rouge augmenteraient le risque de cancer du sein. Celle-ci contient de la graisse et des agents cancérigènes comme des amines hétérocycliques, des hydrocarbones polycycliques et composants azotés.

Comment guérir du cancer du sein

La guérison dépendra d'un diagnostic précoce de la tumeur. Plus la maladie est détectée tôt, plus les chances de guérison sont importantes.
Un seul moyen la «mammographie de dépistage» certaines femmes jusqu'aujourd'hui ne veulent pas se faire palper les seins pour pronostiquer la maladie, elles préfèrent laisser la maladie se propager, malheureusement jusqu'à l'issue fatale.

4 étoiles - 2 votes
Mots clés :| Cancer du sein |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur