Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

L’angine de poitrine

Publié le Dimanche 19 Octobre 2008

Vous sentez une douleur intense au niveau de la poitrine qui disparaît au bout de quelques minutes de repos, c’est peut être l’angine de poitrine, une maladie sérieuse à traiter absolument.


Contrairement à ce que son nom indique, l’angine de poitrine est une maladie qui signe une souffrance au coeur. Cette maladie qui touche les hommes plus que les femmes, nécessite un traitement à long terme et une bonne hygiène de vie.

Qu’est ce qu’une angine de poitrine ?
L’angine de poitrine appelée aussi angor est une maladie qui touche le coeur.Ce dernier, muscle nécessaire pour pomper le sang dans l’organisme, a besoin d’oxygène pour accomplir sa fonction à travers les artères coronaires. Cependant, ces dernières situées tout autour du coeur se bouchent par la présence de graisses appelées plaques d’athérome et empêchent l’oxygène de passer au coeur, ce qui déclenche la douleur de l’angine de poitrine.

Types d’angine de poitrine
L’angine de poitrine d’effort : Ce type est causé par une réduction temporaire de l’apport sanguin au coeur. Elle est déclanchée par l’effort physique ou les émotions fortes et part généralement avec le repos.
L’angine de poitrine instable : C’est une forme plus grave qui risque de se déclencher au repos. Ses signes sont les mêmes qu’une angine de poitrine mais ses crises plus fréquentes constituent un signe de danger.
L’angine de poitrine spastique : Ce type est provoqué par une vasoconstriction d’une artère coronaire plutôt que par l’accumulation de plaques.

Causes de l’angine de poitrine
Fréquemment, la cause la plus connue de l’angine de poitrine est l’athérosclérose. C’est une affection cardiovasculaire causée par un excès de lipides ou de matières grasses présents dans le sang. Cet excès forme des plaques qui collent à la paroi des artères et qui au cours des années progresse en réduisant le calibre des artères. Devenu obstacle, cette graisse empêche le passage de l’oxygène nécessaire pour l’alimentation du coeur et détruit une partie du muscle cardiaque.

Signes et symptômes
L’angine de poitrine est un symptôme de maladie cardiaque. Cette maladie se manifeste par une douleur dans la poitrine survenant lors d’un effort ou juste à la fin de ce dernier. Précisément, la douleur commence assez brutalement derrière le sternum au centre de la poitrine. Puis, la douleur peut se propager dans l’épaule gauche, les bras, le dos et même le cou jusqu’à la mâchoire. Les crises d’angine de poitrine durent généralement quelques minutes et cessent au repos. Ce malaise peut se déclancher à plusieurs reprises dans la journée ou occasionnellement avec des intervalles de plusieurs semaines ou de plusieurs mois entre les crises.

Facteurs favorisants
Les facteurs qui favorisent l’apparition d’une angine de poitrine sont le cholestérol et particulièrement le mauvais cholestérol, le tabac, le diabète, l’hypertension artérielle, l’âge avancé, le sexe masculin, l’obésité et la sédentarité.

L’évolution de l’angine de poitrine
L’angine de poitrine est une maladie qui évolue très lentement. La maladie peut évoluer au fil des années et s’aggravant, elle devient plus fréquente et constitue ainsi un handicap dans la vie normale. Si la douleur se prolonge plus de trente minutes, la maladie peut devenir un infarctus.

Conseils à suivre
Pour pouvoir vivre aisément avec une angine de poitrine, il faut tout d’abord arrêter de fumer, contrôler votre tension artérielle, éviter les sports violents et adopter une activité douce comme la marche ou le vélo, perdre du poids en adoptant un régime alimentaire approprié, équilibrer votre taux de cholestérol en réduisant votre consommation en matière grasse et stabiliser la glycémie en diminuant la consommation de sucre, éviter le stress et l’anxiété.

                                                   Article élaboré avec le Docteur Houcine Zargouni, Cardiologue.

Bon à Savoir
L’angine de poitrine est une maladie à ne pas négliger. Sa présence affirme la présence d’un trouble cardiaque qui risque, s’il n’est pas pris en charge, d’être l’origine de complications graves comme une insuffisance cardiaque, un rouble du rythme, un infarctus du myocarde, voire une mort subite.



Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur