Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Laryngite, types et prévention

Publié le Samedi 10 Janvier 2009

Vous avez mal à la gorge, vous êtes courbaturé et vous perdez peu à peu votre voix; c’est la laryngite, une maladie grave qu’il faut prendre au sérieux.

La laryngite est une inflammation du larynx (organe de la phonation), le plus souvent infectieuse d’origine virale ou bactérienne. Elle peut être plus ou moins sévère selon le siège de l’affection. Cette maladie peut avoir une composante irritative due au tabac ou à une mauvaise utilisation de sa voix et de ses cordes vocales. 

Le larynx, c’est quoi ?

Le larynx est un conduit qui fait suite au pharynx et se prolonge par la trachée. C'est grâce au larynx qu'on peut émettre des sons.

La région du larynx est très importante car elle permet de laisser passer l'air pour respirer, de mettre les cordes vocales en vibration pour émettre des sons et de protéger les voies respiratoires d’éventuelles fausses routes lors du passage des aliments et des liquides vers l’oesophage.

Les signes d’une laryngite

Dans une laryngite, le larynx est le siège d’une inflammation, c'est-à-dire une irritation qui entraîne parfois un gonflement. La laryngite peut donner une extinction de voix ou une voix enrouée, et/ou une toux irritante, rauque, une douleur, une respiration parfois difficile… Ces signes peuvent être associés à de la fièvre, à des courbatures… ceci est le cas, par exemple, lors d’une infection virale.

Les causes

La laryngite aiguë est provoquée par une longue exposition à une forte concentration de fumée de cigarette, ou après un rhume, une grippe, une bronchite, une pneumonie ou une rougeole. L'enrouement est parfois dû à une réaction allergique. Chez le nourrisson, l’atteinte peut être très sévère et menacer la survie. La laryngite chronique persiste pendant plus d'une semaine et réapparaît périodiquement. Elle est due à une exposition répétée à de la fumée, à la poussière, à la sécheresse ou à d'autres irritants. Son développement peut pareillement être favorisé par des allergies, un écoulement rétronasal ou un reflux gastro-oesophagien. Rarement, elle est directement causée par un cancer de la gorge, ou par des lésions non cancéreuses semblables à des verrues, appelées papillomes, qui se développent au niveau des cordes vocales.

Symptômes et complications

Les personnes atteintes de laryngite sont souvent très enrouées ou perdent même la voix pendant une courte période. Elles ressentent des picotements, une sensation de sécheresse ou de corps étranger dans la gorge et ont constamment besoin de tousser. Les symptômes varient selon la gravité de l'inflammation. Lorsque d'autres symptômes accompagnent la laryngite, par exemple une fièvre, des douleurs généralisées et des maux de gorge, une infection virale ou bactérienne en est généralement la cause.

Traitement et prévention

Si la laryngite dépend d'un épuisement de la voix, le repos et des inhalations d’aérosols permettront généralement de soulager les douleurs et l'inflammation, tout en contribuant au rétablissement. Par contre, si elle est due à une infection, le trouble ne disparaîtra pas tant que l'infection n'aura pas été éliminée. Si la laryngite est concomitante à une bronchite ou à une autre infection bactérienne, des antibiotiques s'avèrent parfois nécessaires et des corticoïdes seront prescrits afin de soulager l'inflammation. Il est utile de préciser que la plupart des infections sont virales et ne nécessitent pas d'antibiotiques. Lorsque l'irritation est causée par un reflux d'acide gastrique ou par une allergie, le traitement de ces causes permet d'apporter un soulagement rapide. La meilleure façon de prévenir une laryngite non compliquée est d'éviter les irritants ou de fatiguer excessivement la voix. Les personnes qui ont un rhume ou une grippe et qui se sentent sur le point de souffrir d'une laryngite devraient éviter tous les irritants. Il importe alors de se reposer et de parler peu. Ces mesures simples peuvent prévenir la survenue ou l’aggravation d’une laryngite. Un moyen très efficace de traiter une laryngite aiguë ou chronique est de cesser de fumer.

                           Article élaboré avec Docteur Chiheb Guerfel, médecin généraliste.


Bon à Savoir : Quel est le siège de l’affection lors de la laryngite ?

Le larynx se situe dans la gorge en arrière de la langue. Il faut utiliser un miroir laryngé (avec un manche courbe) pour le voir. On y trouve différentes structures : l’épiglotte, les cordes vocales et la glotte. Il est séparé en deux étages par la glotte et les cordes vocales. L’air que nous respirons passe donc par le nez ou la bouche, le pharynx, puis le larynx à partir de l’épiglotte, l’espace sus glottique, la glotte et les cordes vocales, l’espace sous glottique et enfin dans la trachée puis les bronches et les poumons.

4 étoiles - 3 votes
Mots clés :| Extinction de voix | Hiver | ORL | Maladies ORL |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur