Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

L’otite de l’enfant

Publié le Lundi 26 Janvier 2009

Qu’elle affecte les adultes ou les enfants, quand on parle d’otite, on désigne le plus fréquemment l’otite moyenne aiguë. Cependant, cette maladie qui affecte surtout les jeunes enfants, risque de ne pas être banale.


L'otite est une infection ou une inflammation de l'oreille. L'otite dite « moyenne » se développe dans une petite cavité osseuse de l'oreille moyenne, tout juste derrière le tympan.

Cette cavité est reliée à une autre cavité située à l'arrière de la gorge et des fosses nasales par un conduit appelé trompe d'Eustache. C'est souvent par ce conduit qu’une infection ou une inflammation au nez peut remonter vers l'oreille moyenne. Pourquoi l’otite touche plus les enfants que les adultes?
L’otite moyenne affecte surtout les jeunes enfants avant l’âge de trois ans. En effet, à cet âge, la trompe d’Eustache, canal reliant le rhinopharynx à l’oreille moyenne, est courte et béante. Cela favorise la stagnation de liquide au niveau de la caisse. Par ailleurs, les végétations adénoïdes souvent hypertrophiées à cet âge, peuvent constituer un réservoir de microbes, facilitant la transmission de l’infection vers l’oreille moyenne. De plus, les jeunes enfants sont plus sensibles aux infections du fait de l’immaturité de leur système immunitaire.

Quels sont les différents types d’otite moyenne ?
- L’otite aiguë : c’est la plus fréquente et survient à la suite d’un rhume ou d’une angine virale ou microbienne. Son évolution est de 8 à 10 jours.
- L’otite traînante : c’est la prolongation d’une otite au-delà de 3 semaines malgré un ou plusieurs traitements antibiotiques.
- L’otite récidivante : lorsque l’otite aiguë réapparaît plusieurs fois la même saison (plus de quatre épisodes par hiver).
- L’otite seromuqueuse : elle se caractérise par la présence d’un liquide dans l’oreille moyenne. Elle se manifeste par une surdité ou par des otites aiguës récidivantes.

Quels sont les facteurs prédisposants ?
- Le mode de vie, par exemple les séjours en crèche.
- Le tabagisme passif qui favorise les infections des voies aériennes.
- Le reflux gastro-oesophagien.
- Les allergies des voies respiratoires supérieures.
- Les facteurs saisonniers : l’hiver avec l’augmentation des virus.
- Certains terrains particuliers tels les fentes veloplatines même opérées, les déficits immunitaires, la trisomie 21.

Comment reconnaître une otite moyenne aiguë ?
Au cours d’un rhume l’enfant présente :
- Une douleur violente à l’oreille avec pleurs, irritabilité et refus de nourriture.
- Une fièvre souvent élevée et supérieure à 38,5°C.
- Parfois il existe un écoulement par l’oreille. Chez le nouveau-né, les signes sont souvent trompeurs ; il s’agit plutôt d’une diarrhée, de vomissements et d’une perte de poids.

Quelle est la conduite à tenir?
- En premier lieu, il faut calmer l’enfant et traiter sa douleur.
- Traiter la fièvre par des anti-pyrétiques.
- Traiter le rhume par des lavages de nez au sérum physiologique. On peut s’aider du mouche bébé.
- Eviter le contact de l’eau au niveau de l’oreille qui coule.
- Consulter un pédiatre.
- Le pédiatre peut adresser l’enfant à l’ORL.
- Pour traiter les otites trainantes, récidivantes ou séromuqueuses : adénoïdectomie et pose d’aérateur.

                                     Article élaboré avec le Docteur Monia Mzali, ORL.


Bon à Savoir : L’otite moyenne peut-elle se compliquer ?
L’otite moyenne bien traitée évolue favorablement dans la majorité des cas. Les otites traitantes, récidivantes ou seromuqueuses peuvent devenir chroniques. Parfois des complications plus graves peuvent survenir, comme la paralysie faciale, la mastoïdite aiguë ou la méningite.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur