Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Développement Durable et solidaire - Le Concept Wazzaj présenté à la COP21

Publié le Lundi 14 Décembre 2015
Développement Durable et solidaire - Le Concept Wazzaj présenté à la COP21

Coup de cœur 2014 de la Fondation Nicolas Hulot, le Concept Wazzaj est présenté à la Galerie des Solutions de la COP21 qui se tient depuis le 30 Novembre et jusqu’au 11 décembre 2015 à Paris. Nicolas Hulot qui a d’ailleurs tenu à rendre visite à l’équipe du projet et à son fondateur Thierry Reverchon lors de son passage au Bourget.

Wazzaj, un MDD... Un Module de Développement Durable conçu pour faire naître et perdurer la vie dans les villages déshérités du Sahel
Le Concept Wazzaj
est un container de 20 pieds, recyclé, entièrement équipé de 44 panneaux solaires (66m2 extensibles si nécessaire) qui génèrent et stockent une importante quantité d’énergie électrique photovoltaïque. Une énergie stockée dans des batteries, elles-mêmes recyclées. Les côtés du module s’ouvrent pour se transformer en une plateforme de travail naturellement aérée et ventilée d’environ 33 m2.

L’air chaud maintenu entre le double toit garantit un espace intérieur du MDD toujours frais. Le container devient alors un espace où peuvent se tenir des ateliers pour proposer simultanément emplois, services et formations (couture, mécanique, soudure, esthétique, artisanat, money bank, re-cheptalisation…).
Un espace au sein duquel une connexion internet offre un accès à la télémédecine, au téléenseignement, à la culture et au divertissement. Un espace qui donne aussi accès à des outils électriques permettant de libérer les populations des corvées quotidiennes fastidieuses (moulin électrique pour piler les céréales…). Le MDD comprend aussi des frigos qui permettent de conserver vaccins et médicaments.

2 jours suffisent pour monter un module !
Wazzaj est une solution innovante puisque les MDD (Modules de développement durable) fabriqués à partir de containers recyclés sont mobiles, peu onéreux, pratiques, résistants et... écolo puisqu’ils fonctionnent avec une énergie propre, produite et consommée sur place. Mais surtout ils consituent une véritable solution solidaire et durable parfaitement adaptée aux besoins des populations. Les MDD permettent de créer des emplois et de faire germer une micro-économie dans les villages africains. Il est bon de noter que ce sont principalement des associations féminines qui seront gestionnaires des MDD. Les MDD vont permettre aussi de combattre l’analphabétisme qui concerne plus de 38% des adultes en Afrique, essentiellement des femmes.

Wazzaj ? Pourquoi ? Comment ?
A l’origine de ce concept, Thierry Reverchon, logisticien d’Ushuaïa, d’Okawango et de grandes expéditions qui ont marqué le XXème siècle. Qui mieux que Thierry Reverchon qui a parcouru l’Afrique pendant plus de 30 ans pour imaginer une solution concrète pouvant répondre à l’absence d’électricité à l’origine de misère, d’inégalités, et d’injustice dans les villages et les zones rurales en Afrique.

Le tout premier prototype de Thierry Reverchon a pu voir le jour après plus de 33.000 heures passées sur les routes d’Afrique et avec le concours d’une équipe intergénérationnelle pluridisciplinaire et de plusieurs partenaires stratégiques (Carwatt, Ader Mediterranée, Biowatt,Awol Yachts, Zebunet, Fondation Nicolas Hulot…) et surtout de Jean-Noël Thorel.
L’association compte également sur les subventions privées et publiques pour atteindre les ambitions qu’elle s’est fixée. Avec un financement subventionné à hauteur d’environ 70%, l’équipe met en oeuvre tous les moyens pour trouver les 30% restants par le biais du financement privé, du don et du crowdfunding.

Si vous souhaitez donner une impulsion pour un développement durable n’hésitez pas à contacter les responsables du projet www.wazzaj.com ou suivez toute l’actualité du projet sur leur page Facebook Officielle

Et pour en savoir plus… Wazzaj, pourquoi ce nom ? Wazzaj (Cencrhrus biflorus) est une petite graine précieuse dans le Sahel. La plante sauvage, épineuse et sèche, souvent considérée comme une mauvaise herbe, donne après plusieurs opérations de battage une céréale comestible et très nutritive.

Photos Vincent Prieur : www.vprieurphotographie.fr

Source www.HAMMAM-ENSA.com

4 étoiles - 4 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur