Accueil » Psycho » Moi et les autres

La transpiration masculine rend généreux

Publié le Jeudi 06 Juin 2013
La transpiration masculine rend généreux

Les hommes seraient plus généreux après avoir respiré la sueur masculine. L’étude menée par des chercheurs de l'université de Turku, en Finlande et publiée dans Plos One le 22 mai, montre les effets de l'androstadiénone sur les hommes.

La transpiration masculine un puissant aphrodisiaque!

On savait que la transpiration excitait les dames. En effet, la phéromone, présente dans la transpiration masculine, influence les femmes dans le choix d'un partenaire sexuel. Mais en plus de ses effets aphrodisiaques, la transpiration masculine influerait de façon positive sur le comportement des hommes les rendant plus généreux

Les conséquences de l’androstadiénone sur les hommes

Selon les chercheurs qui se sont intéressés aux effets de l'androstadiénone sur les hommes la transpiration influence dans la prise de décisions chez l'homme.

L'expérience a été menée sur 40 volontaires, âgés de 26 ans en moyenne. Les chercheurs les ont soumis au jeu de l'ultimatum: un joueur se voit remettre 10€ et doit en reverser une partie à un autre joueur, qui peut refuser cette somme la juge insuffisante. Après un premier tour de jeu, ils ont demandé aux hommes de respirer de l'air dans des bocaux opaques, dont la moitié contenait de l'androstadiénone (sueur masculine) et l'autre non.

La transpiration rend les hommes généreux

Les vingt hommes ayant respiré la phéromone ont proposé 50 centimes de plus que le groupe contrôle et accepté des offres de 50 centimes plus basses. «Une des raisons qui font que l'androstadiénone augmente la coopération entre hommes serait due à l'histoire de l'évolution de notre espèce. La coopération, plutôt que l'agression, avec les individus de même sexe aurait conféré un avantage de survie.» indiquent Paavo Huoviala et Markus Rantala, les deux auteurs de l'étude.

Des résultats, toutefois, limités

L’étude souligne les conditions spécifiques de l'expérience. En effet, les concentrations en phéromones étaient très importantes. «Nous ne savons pas si nous pouvons observer un effet similaire en utilisant des concentrations plus réalistes, signale-t-il au magazine Science. Le pouvoir des phéromones dépend aussi du contexte. Il serait donc intéressant de voir si la production d'androstadiénone est stimulée par une vraie compétition, comme un match sportif.»

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur