Accueil » Santé & Forme » Bien-être
Mal de dos : Musclez vos abdos

Mal de dos : l'avis du spécialiste

Publié le Samedi 04 Mai 2013

Docteur, faut-il toujours consulter un médecin avant la pratique d’un sport, lorsque nous souffrons du dos?

La douleur est un signal d’alarme. Toute douleur du dos traduit un déséquilibre soit du mât central qu’est la colonne vertébrale, soit des cordes qui le stabilisent représentées par les muscles.

Il faut savoir que toutes les douleurs du bas du dos ne sont pas en rapport avec la colonne lombaire. En effet, les muscles stabilisateurs de cette colonne prennent appui sur le bassin et donc ces points d’ancrage peuvent être source d’un grand pourcentage des douleurs nommées à tort «lumbago». Il s’agit en fait de tendinites d’insertion dues à une hypersollicitation fonctionnelle de ces muscles. Si nous décidons de faire du sport alors que nous souffrons de douleurs lombaires basses, il faudra prendre conseil auprès d’un médecin, d’un kinésithérapeute ou d’un préparateur physique. 

Quand devons-nous consulter?

Le médecin doit intervenir quand les douleurs entravent la vie normale. Ceci correspond aux douleurs qui bloquent le dos en situation aiguë ou bien quand la douleur lancine à chaque mouvement banal: se pencher, se relever d’un siège, bouger dans son lit la nuit. L’apparition d’une faiblesse musculaire ou de fourmillements constitue un motif sérieux et impératif pour la consultation. C’est aussi valable en cas d’apparition de douleur sciatique, laquelle part de la fesse pour se terminer à la cheville ou aux orteils car c’est le témoin d’une souffrance des racines du nerf sciatique. 

Comment faire le distinguo entre le domaine de compétence du médecin et du kinésithérapeute dans ces cas-là?

La prise en charge des douleurs lombaires est une affaire d’équipe qui comprend le médecin, le kinésithérapeute et éventuellement le préparateur physique. La qualité et le rythme des exercices sont prescrits par le médecin et le kiné assure leur exécution avec le patient.

Pouvons-nous continuer à faire ces exercices pendant une crise?

Comme je l’ai dit, la crise est un signal d’alarme sérieux de souffrance d’un muscle ou d’un nerf. L’exercice physique est donc le déclencheur de ce type de douleur. Cependant, il est maintenant reconnu de ne plus céder au repos strict au lit sur plan dur. Il faudra composer avec cette crise et aider à la résoudre par la physiothérapie, les massages doux et la relaxation musculaire par des mouvements isométriques. 

La thalasso, une solution pour tous les maux de dos?

Il n’y a malheureusement pas un remède pour tous les maux. Pour le sujet qui nous concerne, la thalassothérapie est un complément utile puisqu’il associe plusieurs techniques de physiothérapie dans des conditions particulières et avec des outils particuliers. Je considère que si on peut se permettre ce luxe, ce ne pourrait qu’être bénéfique. 

Je terminerai par dire que pour endiguer le mal du siècle, il vaut mieux prévenir que guérir. Il faudra donc vaincre la sédentarité en abandonnant les fauteuils (dans la voiture, devant la télé ou les écrans d’ordinateur), faire un minimum d’activité sportive en prônant la marche et surtout, manger équilibré.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur