Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Mise au point sur vos yeux

Publié le Lundi 10 Octobre 2011

Avec le temps, votre vision change. Quel que soit votre âge, que vous portiez ou non des lunettes, le bilan visuel est une solution simple pour préserver sa vue. Faisons le point…

Avec le temps, votre vision change. Quel que soit votre âge, que vous portiez ou non des lunettes, le bilan visuel est une solution simple pour préserver sa vue. Faisons le point…

Achaque étape de notre vie, notre vision évolue et le sens de la vue nous permet de regarder le monde qui nous entoure, tout comme l’odorat nous permet de sentir et d’apprécier les saveurs… nos yeux sont donc un bien précieux qui mérite que nous leur accordions un peu d’attention. 

Un contrôle même si tout va bien Le bilan visuel permet de découvrir des défauts de vision ou des maladies de l’oeil et de les corriger très rapidement.

Il est particulièrement utile même si vous ne percevez aucun problème, d’autant que certaines maladies évoluent sans aucun signe d’alerte. 

Pratiqué par un spécialiste de la vue, le bilan visuel peut donc dépister en amont des maladies de l’oeil que vous ne soupçonniez pas: glaucome, DMLA… ces maladies seront d’autant plus facilement traitées qu’elles seront décelées à leur début. Indispensable pendant l’enfance, le bilan visuel dépiste et corrige les défauts de vision qui pourraient affecter l’apprentissage de votre enfant.

Ainsi, de 3 mois à 6 ans, votre enfant « subira » plusieurs visites de dépistage effectuées par votre pédiatre.

A 6 ans, âge où il commence son apprentissage de la lecture, une visite tous les deux à trois ans (plus souvent s'il y a des problèmes de vue dans la famille) chez un ophtalmologiste est recommandée

A partir de 40 ans, le bilan visuel permet à l’ophtalmologiste de mesurer avec attention la tension oculaire, c'est-à-dire la pression interne de l’oeil que l’on ne peut pas sentir soi-même. Si celle-ci reste élevée trop longtemps, elle fragilise le nerf optique et la rétine: c’est le glaucome.

Quant aux seniors (à partir de 60 ans), le bilan visuel doit être régulier car il permet de déceler une baisse de la vue passée inaperçue ou négligée, et de détecter les maladies oculaires liées à l’âge telles que la cataracte, la DMLA… 

Ainsi, les chances de succès du traitement sont plus certaines. 

Bien évidemment, si vous portez des lunettes et que celles-ci ne vous paraissent pas adaptées ou que votre vue vous semble changer au fil du temps, la question ne se pose même pas: le bilan visuel s’impose! Fatigue oculaire, myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie… 

Voyez-y plus clair! La fatigue oculaire survient lorsque l’on passe beaucoup de temps devant un écran par exemple.

Vos yeux vous font alors sentir qu’ils ont besoin de repos. 

En effet, certaines activités prolongées travail sur écran, lecture…demandent un effort des muscles oculaires et fatiguent rapidement, provoquant une vision floue et des maux de tête.

Il faut donc ménager vos yeux! Des gestes simples suffisent pour améliorer votre confort visuel et limiter les risques de fatigue oculaire: devant un écran, pensez à cligner des yeux régulièrement, sollicitez votre vision de loin toutes les quinze minutes, aménagez votre espace de travail… 

Mais la fatigue oculaire peut également être le signe d’un astigmatisme, d’une hypermétropie ou d’une presbytie. 

Vous souffrez de maux de tête le soir? Votre enfant a des difficultés en classe? Peut-être s’agit-il d’une simple myopie. 

Comme tous les défauts visuels, la myopie est un mauvais réglage optique qui fait que l’on a tendance à voir les objets éloignés un peu flou, à plisser les yeux pour observer les détails lointains…

En effet, lorsqu’un oeil ne présente pas de défaut visuel, l’image de l’objet se forme exactement sur le plan de la rétine. 

Dans le cas d’un oeil myope, la mise au point a lieu en avant de la rétine, elle est donc diffuse et imprécise. 

Par conséquent, le cerveau reçoit l’image d’un objet flou. 

Un défaut particulièrement gênant lorsqu’on est au volant d’un véhicule.

L’hypermétropie est une anomalie visuelle qui se caractérise par une vision moins nette, surtout de près.

Elle s’accompagne en règle générale d’une sensation de fatigue visuelle et peut apparaître à tout âge mais se corrige parfaitement. 

L’hypermétropie est l’inverse et non le contraire de la myopie, c’est-à-dire que l’oeil n’est pas assez long ou puissant pour sa longueur. 

Ainsi, l’objet observé se forme dans ce cas à l’arrière de la rétine. 

La vision nette n’est donc possible qu’au prix d’une accommodation forcée et particulièrement fatigante. 

Quant à l’astigmatisme, c'est un défaut visuel fréquent qui empêche de distinguer nettement certaines formes et détails. 

Il provient essentiellement d’une irrégularité de la cornée, du cristallin voire des deux combinés. 

Plus concrètement, une cornée « normale » présente une forme lisse et sphérique, dans le cas d’un oeil astigmate, la courbure de la cornée est imparfaite et ressemble plus à un ballon de rugby. 

De fait, cette transformation entraîne une moins bonne perception des lignes verticales, obliques ou horizontales et une vision imprécise. 

Enfin, la presbytie se manifeste essentiellement après la quarantaine, touchant environ 7 personnes sur 10. 

Ce n’est pas un défaut visuel mais une évolution naturelle de la vision qui vient s’ajouter aux défauts visuels.

Elle se caractérise par des difficultés de plus en plus importantes pour voir correctement de près et est causée par une altération du processus accommodatif des deux yeux, notamment par la moindre efficacité du cristallin.

Quoi qu'il en soit, votre vue est précieuse. Ménagez-la!

Mots clés :| Problèmes visuels | Yeux |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur